Courtier immobilier de la région des Bois-Francs

Vous désirez vendre votre propriété, ou vous êtes en recherche? Jean-François Rivard, courtier immobilier chez Re/max Bois-Francs, s’occupe de vous! Faites affaires avec la nouvelle génération. Profitez d’un mix-média et d’une visibilité 2.0.

 
Navigation suivantNavigation précédent

Témoignages

  • « Je me suis vraiment senti en confiance avec mon courtier Re/max, car il m'a bien accompagné durant tout le processus d'achat de ma maison. »
    -Simon, 22 ans, acheteur, Victoriaville
  • « Ma maison s'est vendue rapidement grâce à la nouvelle génération de courtiers immobiliers. Leurs outils sont variés ce qui rejointre rapidement et efficacement les acheteurs potentiels. »
    -Claudine, 26 ans, vendeuse, Drummondville
  • « Après 2 ans de recherche personnelle, j'ai décidé de faire affaires avec un courtier Re/max. Un mois plus tard, je l'avais trouvée! Ils ont bien compris mes besoins. »
    -Suzanne, 52 ans, acheteuse, Victoriaville

Détenteur d'un BAA
(Baccalauréat administration
des affaires)

Jean-François Rivard Courtier immobilier

  • Pour vendre efficacement

    La vente d’une maison demande beaucoup de préparation et de réflexions.

    Retrouvez ici, une sélection de judicieux trucs et astuces, vous permettant de tirer profit de cette transaction hypothécaire.

  • Les documents à avoir en mainVous vendez votre propriété? Mettez toutes les chances de votre côté et assurez-vous que la transaction se déroule rondement en gardant à portée de main ces documents indispensables :

    1. Certificat de localisation de la propriété

    2. Test de pyrite, vermiculite, ocre ferreuse, etc., pour les régions concernées

    3. Factures des rénovations apportées à la propriété

    4. Déclaration de copropriété, le cas échéant

    5. Bail ou baux dans le cas d’un immeuble à revenus

    6. Relevé de taxes municipales et scolaires

    7. Relevé des frais mensuels d’électricité

    8. Relevé des frais fixes associés à la propriété

    Source : CENTRIS.CA

  • Le courtier immobilier : votre chemin vers la tranquillité d’espritUne transaction immobilière est un processus complexe et délicat qui nécessite une connaissance approfondie du marché de l’immobilier et un grand talent pour la négociation. Que diriez-vous de faire affaire avec un courtier immobilier qui s’en occupe pour vous?

    Lorsque vous vendez votre propriété, votre courtier procède à une analyse complète du marché dans votre quartier et détermine le juste prix. Il se sert aussi de la puissance du système MLS® pour donner une visibilité exceptionnelle à votre maison auprès de plus de 15 000 collègues membres d’une chambre immobilière.

    Pensez-y bien : pour vendre une propriété, il faut être disponible pour la faire visiter 7 jours sur 7. Votre courtier immobilier peut s’occuper de tout : demandes de renseignements, gestion des appels et des visites, promotion de votre propriété auprès des acheteurs potentiels, etc.

  • Après le dépôt d’une offre d’achat vient la négociation. Dans toute transaction immobilière, il est primordial d’avoir un négociateur chevronné à ses côtés, et votre courtier immobilier est un expert en la matière! Qu’il s’agisse du financement, de la qualification de l’acheteur, des conditions de vente, de l’inspection technique de la propriété ou des aspects juridiques, votre courtier saura vous guider du début à la fin.

    Le courtier sert aussi d’intermédiaire dans vos relations avec les nombreux acteurs impliqués dans la vente de votre propriété. Son solide réseau de contacts s’étend de l’inspecteur en bâtiment au notaire, en passant par l’institution financière et le courtier hypothécaire. En fait, votre courtier agit presque comme guichet unique! Sans compter que son implication vous garantit la protection légale offerte par la Loi sur le courtage immobilier.

    Source : CENTRIS.CA

  • Pour vendre rapidement,
    faites bonne impression!
    Lorsque vient le temps de vendre votre propriété, vous n’avez qu’une seule chance de faire bonne impression.

    L’extérieurLa façon dont votre propriété est perçue de l’extérieur est très importante. Un extérieur attrayant encourage l’acheteur à visiter l’intérieur. Votre parterre doit être soigné et, en hiver, gardez des photos à portée de main pour aider le visiteur à visualiser l’apparence de la cour en été. La propreté est essentielle : une entrée dégagée et des fenêtres propres feront également toute la différence.

    L’intérieurÀ l’intérieur, la clé est la propreté. Faites le grand ménage et débarrassez-vous des objets inutiles. Enlevez les vieux meubles qui obstruent les passages ou encombrent les pièces. Dégagez l’espace afin que les visiteurs ne se sentent pas à l’étroit.

  • La peinture a-t-elle besoin d’être rafraîchie? Une propriété fraîchement repeinte se vend souvent plus cher. Sachez aussi que les couleurs foncées ne favorisent pas la vente. Optez plutôt pour des tons clairs et lumineux. L’état des tapis peut également être un facteur déterminant. à défaut de les remplacer, nettoyez-les pour leur donner un coup de jeunesse.

    La cuisine et la salle de bains doivent être immaculées. Prenez le temps de nettoyer les appareils ménagers et la robinetterie, de même que la baignoire, la toilette et le lavabo. Dégagez les comptoirs et ne laissez pas de vaisselle dans le lavabo ou de serviettes sur le bord de la baignoire. Laissez entrevoir à l’acheteur toutes les possibilités de rangement.

    Partout dans la maison, réparez les robinets qui coulent, les poignées défectueuses, les tiroirs ou portes d’armoires qui ferment mal, etc. Remplacez les ampoules brûlées et les plaques électriques jaunies. La plupart de ces petites réparations sont relativement peu coûteuses et influenceront positivement l’acheteur.

  • Créez une atmosphèreIl est essentiel que votre maison soit bien éclairée. Ouvrez les rideaux le jour et allumez les lampes le soir. Au besoin, ajoutez des lampes dans les coins sombres. Veillez à ce que la maison soit bien aérée. Ne repoussez pas l’acheteur avec des odeurs trop fortes, comme celles de l’encens ou de mets épicés.

    Lors de la visite de l’acheteur, soyez discret et laissez votre courtier seul avec le client. Il lui sera plus facile de mettre en valeur votre maison et le client se sentira plus libre de livrer ses commentaires.

    Source : CENTRIS.CA

  • Le défi de vendre à juste prixDéterminer le bon prix de vente est une étape cruciale lors de la vente d’une propriété. En effet, le prix de vente est souvent le facteur déterminant dans la décision de tout acheteur potentiel.

    Grâce à son accès privilégié au système MLS® – un réseau exclusivement réservé aux courtiers membres d’une chambre immobilière – votre courtier immobilier est en mesure d’évaluer la valeur de votre propriété et de procéder à une analyse comparative de marché basée sur des propriétés comparables à la vôtre qui ont récemment été vendues dans votre quartier.

    L’analyse comparative de marché est un indicateur du prix que les acheteurs d’aujourd’hui sont prêts à payer pour une résidence comparable à la vôtre, dans un quartier similaire. Elle tient compte des caractéristiques de votre propriété, mais également des conditions du marché immobilier actuel.

  • Le bon prix pour partir du bon piedPour vendre sans délai, il est très important de prendre le temps de fixer un juste prix de vente dès le départ. Devant un prix trop élevé, les acheteurs potentiels risquent de se décourager, tandis que ceux qui ont les moyens d’acheter votre propriété réaliseront rapidement qu’ils peuvent obtenir un meilleur rapport qualité-prix ailleurs. En outre, rappelez-vous qu’une propriété en vente depuis trop longtemps tend à perdre de la valeur.

    Vendre seul est une démarche risquée. Sans connaissance approfondie du marché, vous pourriez sous-évaluer la valeur de votre propriété et perdre un profit considérable. Dans cette optique, le courtier immobilier est le professionnel le mieux placé pour vous aider à tirer le maximum de votre transaction immobilière.

    Établir le bon prix dès la mise en vente de votre propriété est tout à votre avantage : vous serez assuré d’attirer un maximum d’acheteurs potentiels, et ainsi de vendre votre propriété le plus rapidement possible.

    Source : CENTRIS.CA

  • Avec un courtier immobilier,
    vous êtes bien protégé!
    Faire affaire avec un courtier immobilier vous assure d’être protégé par la loi.

    En effet, la Loi sur le courtage immobilier ainsi que divers organismes régissent la profession de courtier immobilier afin que les consommateurs soient servis de façon équitable et compétente. Vous avez ainsi l’assurance d’être servi par un professionnel hautement qualifié et bien encadré.

    Loi sur le courtage immobilierLa Loi sur le courtage immobilier a pour principal objectif de protéger le public. Pour ce faire, elle prévoit certaines règles relatives au contrat de courtage liant le courtier et le client qui souhaite vendre sa propriété. Ces règles sont analogues à certaines règles de la Loi sur la protection du consommateur.

  • Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du QuébecCréée par la Loi sur le courtage immobilier, l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) a pour mission de protéger le public en encadrant la pratique de tous les professionnels de l’immobilier.

    Elle est responsable d’administrer l’examen qui mène à l’obtention d’un certificat de pratique, et s’assure que les courtiers et courtiers poursuivent leurs activités conformément à la loi et aux règlements en vigueur. Pour en savoir plus, visitez le www.oaciq.com.

    Fonds d’indemnisation du courtage immobilierChaque courtier immobilier contribue au Fonds d’indemnisation du courtage immobilier. Le Fonds a le pouvoir d’indemniser le consommateur dans l’éventualité où un problème survient dans le cadre d’une transaction immobilière, qu’il s’agisse d’une fraude, d’une opération malhonnête ou d’un détournement de fonds ou de biens.

  • L’assurance responsabilité professionnelleL’assurance responsabilité professionnelle à laquelle doivent souscrire les courtiers immobiliers offre une protection financière supplémentaire aux consommateurs en cas de faute, erreur, négligence ou omission. Cette assurance couvre les réclamations de nature civile et les poursuites civiles.

    Source : CENTRIS.CA

Parcoursles trucs et astuces

Séparateur
  • Pour acheter en toute sécurité

    L’acquisition d’une propriété fait partie des achats les plus importants effectué au cours d’une vie. Ce type de transaction doit être réfléchis.

    Retrouvez dans cette section quelques conseils pouvant contribué au succès de cet investissement.

  • Devenir propriétaire :
    UNE EXCELLENTE DÉCISION!
    Vous songez à devenir propriétaire? Sachez qu’en plus de vous faire profiter de nombreux avantages financiers, l’achat d’une maison peut améliorer votre qualité de vie. Sans compter que devenir propriétaire procure une grande liberté, un fort sentiment de fierté et une tranquillité d’esprit. Un gain inestimable!

    Un chez-soi bien adaptéÊtre propriétaire signifie, d’abord et avant tout, habiter une maison qui correspond à vos goûts et à votre style de vie.

    Votre famille s’agrandit et vous souhaitez offrir à vos enfants une cour arrière ou une salle de jeu au sous-sol? En plus de constituer un excellent investissement à long terme, l’achat d’une propriété vous permettra d’aménager de tels espaces. Par ailleurs, si vous optez pour une copropriété ou un plex, vous gagnerez du temps sur l’entretien dans le premier cas, et profiterez d’un revenu d’appoint intéressant dans le second.

  • Se bâtir un capitalPayer une maison, c’est un peu comme épargner à long terme. Au lieu de payer un loyer à quelqu’un d’autre, les paiements hypothécaires que vous faites chaque mois financent votre actif et vous permettent de bâtir un capital appréciable, que vous récupérez par la suite à l’échéance des paiements.

    Un investissement qui rapporte!Partout au Canada, l’investissement immobilier a pris beaucoup de valeur au cours de la dernière décennie. Au Québec, le prix médian des unifamiliales a presque doublé au cours des huit dernières années, passant de 110 000 $ en 2002 à 209 500 $ en 2010. Il y a donc eu une appréciation moyenne de près de 8 % par année.

    Des paiements fixesFatigué des hausses de loyer? Contrairement aux locataires, qui doivent composer avec ces fluctuations, vous pouvez maintenant, en tant que propriétaire, profiter de paiements fixes qui vous protégeront des hausses possibles des taux d’intérêt, selon le type d’hypothèque choisi.

    Source : CENTRIS.CA

  • Prenez le temps d’analyser
    vos besoins
    Vous rêvez d’une grande maison au bord d’un lac? Est-ce vraiment la propriété qui répond à vos besoins? Il faut parfois savoir faire la différence entre la maison de nos rêves et celle qui nous convient réellement. Avant de commencer vos recherches, prenez le temps de réfléchir.

    Vos besoinsChaque famille a ses propres besoins et priorités. Combien de chambres et de salles de bain vous faut-il? Une salle à manger est-elle vraiment nécessaire? Et le garage, deviendra-t-il un autre espace de rangement?

    Vos goûtsTenez compte de vos goûts. Si vous n’êtes pas bricoleur, évitez les maisons qui ont besoin de grandes rénovations. Coup de cœur pour un grand terrain? N’oubliez pas que vous devrez l’entretenir. Si vous préférez la vie urbaine pour vous rapprocher des services, des salles de spectacles et des restos branchés, attendez-vous à vivre dans un milieu plus bruyant et moins vert. En résumé, établissez vos priorités!

  • Quel est votre budget?Ne faites pas l’erreur d’acheter une maison dont le prix est au-dessus de vos moyens. Pour trouver la propriété qui vous convient, ajustez vos besoins à votre budget. Une fois que vous serez devenu propriétaire, votre investissement prendra de la valeur et vous permettra d’opter, plus tard, pour une propriété plus près de votre idéal. Au départ, pensez surtout à faire des réserves pour les frais relatifs à l’achat et aux imprévus. C’est sans compter l’entretien, les assurances et les réparations, dont les frais annuels correspondent généralement à 2 % ou 3 % du prix de la maison.

    Votre environnementVotre environnement est aussi un facteur important. Y a-t-il une garderie ou une école à proximité? Vos enfants pourront-ils utiliser le transport en commun ou devrez-vous les conduire? Pensez aussi à la distance qui vous sépare du travail.

    Source : CENTRIS.CA

  • Des outils pour le financementPlusieurs outils peuvent vous aider à évaluer votre situation financière et ainsi réaliser votre rêve de devenir propriétaire.

    Capacité d’emprunt et prêt hypothécaire préétabliLorsque vous commencez à rechercher une propriété, il est à votre avantage de connaître votre capacité d’emprunt. Ainsi, vous saurez vers quel type de propriété vous tourner lors de vos recherches. Une bonne façon de faire est d’obtenir un prêt hypothécaire préétabli avant même d’avoir trouvé votre propriété. Grâce à un prêt hypothécaire préétabli, vous connaîtrez le montant que vous pouvez emprunter, le taux d’intérêt et le montant de chaque versement. Ainsi, vous rechercherez une propriété à la mesure de vos moyens.

    L’assurance prêt hypothécaireVous rêvez d’acheter une propriété, mais vous possédez moins de 20 % du prix d’achat pour la mise de fonds? Qu’à cela ne tienne! L’assurance prêt hypothécaire pourrait vous aider à concrétiser ce rêve…

  • Habituellement, de nos jours, les prêteurs exigent une assurance prêt hypothécaire lorsque l’emprunteur verse une mise de fonds inférieure à 20 % du prix d’achat de la propriété.

    L’assurance prêt hypothécaire s’applique à divers types de propriétés neuves ou existantes.Il faut aussi garder à l’esprit que plus la mise de fonds est modeste, plus les versements hypothécaires et le coût total de l’achat seront élevés. L’assurance prêt hypothécaire est offerte au Canada par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et par GenworthFinancial Canada.

    Le Régime d’accession à la propriétéLe Régime d’accession à la propriété (RAP) est un programme gouvernemental qui permet à tout acheteur d’utiliser ses économies versées dans un REER pour financer l’achat d’une propriété sans avoir à payer d’impôt sur le retrait. Les fonds retirés doivent être remis dans le REER selon le délai fixé par le programme.

  • Ni l’acheteur ni le conjoint ne doivent avoir été propriétaires d’une habitation ayant servi de résidence principale au cours des cinq années précédant la demande de retrait. De plus, l’acheteur doit avoir conclu une entente écrite pour l’achat ou la construction d’une propriété (promesse d’achat ou contrat préliminaire) avant de pouvoir retirer les fonds du REER.

    Pour connaître en détails les conditions d’admissibilité, communiquez avec l’Agence du revenu du Canada ou avec votre institution financière.

    Source : CENTRIS.CA

  • Frais de démarrage :
    y avez-vous pensé?
    Saviez-vous que lors de l’achat d’une propriété, vous devez avoir un montant d’argent en liquidités pour couvrir les frais de démarrage? En effet, la mise de fonds et le paiement de l’hypothèque ne sont pas les seuls coûts à considérer au moment de l’achat.

    Les frais de démarrage ne doivent surtout pas être pris à la légère; il faut donc pouvoir compter sur des fonds suffisants.

    Plusieurs prêteurs hypothécaires s’assureront même que vous avez ces fonds en votre possession avant de vous accorder un prêt. Le prêt hypothécaire est calculé en fonction de la valeur de la maison et ne peut pas servir à assumer les frais de démarrage.

  • Voici certains frais de démarrage communs :

    1. Inspection et évaluation de la propriété

    2. Étude du dossier par l’assureur hypothécaire, si applicable, de même que les taxes sur la prime

    3. Honoraires du notaire

    4. Frais d’ajustement de comptes indiqués par le notaire (électricité, chauffage, taxes municipales et scolaires, contrat de location d’équipement, etc.)

    5. Droit de mutation (taxe de bienvenue)

    6. Frais de déménagement

    7. Frais de branchement (téléphone, électricité, etc.)

    8. Aménagement (peinture, rideaux, etc.)

    Source : CENTRIS.CA

  • Pourquoi faire affaire avec
    un courtier immobilier
    Acheter une maison est un processus très complexe. En plus de gérer les aspects commerciaux, financiers et légaux, il faut savoir négocier efficacement. Les courtiers immobiliers membres d’une chambre immobilière sont des experts en la matière! En vous offrant leurs services, vous êtes assuré de franchir toutes ces étapes avec succès.

    Une formation reconnueLe courtier immobilier dispose d’une solide formation et détient un certificat de pratique délivré par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ). Habile négociateur, il maîtrise de nombreux outils et se sert d’un solide réseau de contacts, qui s’étend de l’inspecteur en bâtiment au notaire, en passant par l’institution financière et le courtier hypothécaire. En fait, votre courtier agit presque comme guichet unique! Sans compter que sa présence vous garantit la protection légale stipulée dans la Loi sur le courtage immobilier. à ce compte-là, pourquoi se passer d’un courtier?

  • Un solide travail d’équipeLorsque vous cherchez une propriété, votre courtier met à profit la puissance du système MLS® pour cibler celles qui vous conviennent. Il vous accompagne ensuite lors des visites afin d’analyser, d’un point de vue objectif, les caractéristiques des propriétés choisies. Enfin, il vous représente au moment de la négociation, une tâche délicate où l’aide d’un professionnel aguerri est indispensable. Finalement, le courtier sera présent lors de toutes les étapes d’achat de la propriété, jusqu’à la signature chez le notaire!

    Source : CENTRIS.CA

  • Avec un courtier immobilier,
    vous êtes bien protégé!
    Faire affaire avec un courtier immobilier vous assure d’être protégé par la loi.

    En effet, la Loi sur le courtage immobilier ainsi que divers organismes régissent la profession de courtier immobilier afin que les consommateurs soient servis de façon équitable et compétente. Vous avez ainsi l’assurance d’être servi par un professionnel hautement qualifié et bien encadré.

    Loi sur le courtage immobilierLa Loi sur le courtage immobilier a pour principal objectif de protéger le public. Pour ce faire, elle prévoit certaines règles relatives au contrat de courtage liant le courtier et le client qui souhaite vendre sa propriété. Ces règles sont analogues à certaines règles de la Loi sur la protection du consommateur.

  • Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du QuébecCréée par la Loi sur le courtage immobilier, l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) a pour mission de protéger le public en encadrant la pratique de tous les professionnels de l’immobilier.

    Elle est responsable d’administrer l’examen qui mène à l’obtention d’un certificat de pratique, et s’assure que les courtiers et courtiers poursuivent leurs activités conformément à la loi et aux règlements en vigueur. Pour en savoir plus, visitez le www.oaciq.com.

    Fonds d’indemnisation du courtage immobilierChaque courtier immobilier contribue au Fonds d’indemnisation du courtage immobilier. Le Fonds a le pouvoir d’indemniser le consommateur dans l’éventualité où un problème survient dans le cadre d’une transaction immobilière, qu’il s’agisse d’une fraude, d’une opération malhonnête ou d’un détournement de fonds ou de biens.

  • L’assurance responsabilité professionnelleL’assurance responsabilité professionnelle à laquelle doivent souscrire les courtiers immobiliers offre une protection financière supplémentaire aux consommateurs en cas de faute, erreur, négligence ou omission. Cette assurance couvre les réclamations de nature civile et les poursuites civiles.

    Source : CENTRIS.CA

Parcoursles trucs et astuces

RE/MAX Bois-Francs inc.
Agence immobilière

Franchisé indépendant et autonome de RE/MAX Québec inc.

500, rue Notre-Dame Est
Victoriaville (Québec) G6P 4B5

Tél. : 819 758-6441  •  Téléc. : 819 758-3293

jfrivard@remaxbf.com

 
  Envoyer le message